Pourquoi le monde du trading est-il un univers sans foi ni loi ?

On parle beaucoup du trading forex décrit sur dailyfx comme étant une manière de gagner rapidement de l’argent, mais ce dont on parle moins, c’est des influences négatives que peuvent avoir les traders sur l’économie. En outre, on relie souvent les traders à de nombreuses crises économiques au cours de l’histoire, comme celle de 2008 .

Les traders priorisent les profits avant tout

Lorsque beaucoup de personnes perdent de l’argent, il est naturel que de l’autre côté, il y en a qui peuvent en gagner beaucoup, dans la mesure où « le malheur des uns fait le bonheur des autres ». Ainsi, indépendamment des impacts que ses décisions puissent avoir, le trader cherchera d’abord à générer des profits, quitte à avoir un impact négatif sur la valeur de la devise d’un pays, et donc directement sur l’économie de celui-ci.

Plusieurs fois par le passé, il y a eu des cas où des armées de traders ont parié contre la chute d’une devise, comme ce fut le cas avec la livre sterling. Celle-ci a perdu tellement de sa valeur qu’elle a fini par être éjectée du système monétaire Européen. Si cela a résulté en de grosses pertes pour ceux qui avaient sauvé leur économie en livres sterling, ceux qui ont misé contre sa chute ont remporté de belles sommes en moins d’une semaine.

Les traders et la crise de 2008

C’est en 2008 que l’impact que les traders peuvent avoir sur l’économie a été révélé au grand jour. Au cours de celle-ci, on a observé une chute rapide des valeurs immobilières, ce qui a conduit de nombreuses personnes à être expulsées de chez elles. Si on attribue cette crise à une liberté excessive d’octroi de crédit par les établissements bancaires, les traders ont également joué un rôle d’importance dans cette crise.

Le fait de parier contre une action indique qu’il se trouve des personnes qui n’ont pas confiance en sa valeur réelle ; plus il y a de personnes qui misent contre celle-ci, plus on peut observer sa valeur baisser. Cela s’est produit en 2008, et l’influence des traders sur la baisse des actions immobilières a été plus qu’indéniable. D’ailleurs, depuis cette année, c’est un métier qui a mauvaise image auprès de certaines personnes.

« Ils ne font que leur métier »

Malgré tout ce qui se dit concernant les traders, beaucoup d’entre eux affirment que leur travail a une grande importance pour le bon fonctionnement de l’économie mondiale. En outre, ils évoquent la finance comme un monde complexe dans lequel il existe beaucoup de métiers cruciaux pour le bon développement de celle-ci.

Ne serait-ce que dans le monde du Forex, près de 4000 milliards USD (données de 2015) sont échangées quotidiennement, ce qui effectivement ne peut pas rester sans impact sur l’économie mondiale. Sans les traders, il y aurait beaucoup d’échanges monétaires, et il bien sûr serait impossible pour les actions de générer de l’argent au moyen d’une capitalisation boursière.

Laisser un commentaire